Covid et vie professionnelle

Petit vademacum pour gérer l'irruption du Covid dans sa vie professionnelle et les démarches qui vont avec...
 

Interlocuteurs :

Si vous avez des questions générales, il existe une ligne d'écoute gouvernementale :
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13894
Numéro vert 7/7 - 24/24 : 0 800 130 000

Si vous avez à déclarer votre cas Covid : la plateforme téléphonique de traçage de l'assurance maladie est au 09 74 75 76 78
C'est au "cas zéro" de se déclarer en premier et de déclarer ses cas contacts, et la plateforme rappelle théoriquement les contacts.

Dans le cas de clusters scolaires, l'ARS prend en charge la situation ; lorsqu'il existe c'est le personnel infirmier scolaire qui est l'interlocuteur local.

Si vous êtes malade, une plateforme de suivi en ligne existe : https://www.covidom.fr/

Je suis Covid+, que faire ?

Si vous êtes malade (test PCR ou antigénique positif, ou certitude du médecin devant la symptomatologie) ou pensez l'être :

  • Si vous n'avez pas de certitude, faites un test antigénique type TROD (disponible notamment dans certaines pharmacies et chez certains praticiens) : la réponse est en 20 minutes au lieu de 1 à 3 jours avec les PCR. Les patients symptomatiques positivent plus facilement les tests antigéniques (moins de faux négatif).
  • Déclarez-vous sur la plateforme de traçage si votre médecin ou laboratoire ne l'a pas fait.
  • Déclarez aussi vos cas contacts : préparez l'anamnèse et la collecte des numéros de téléphone avant d'appeler la plateforme de traçage.
  • Demandez un arrêt maladie classique à votre médecin et transmettez-le à votre établissement ; normalement il existe un arrêt spécifique sans jour de carence : pensez à le demander. Les rectorats ne savent pour l'instant pas gérer ces arrêts spéciaux sans jour de carence et les certificats sont gardés au frais dans les établissements. Si vous n'arrivez pas à contacter votre médecin traitant habituel, n'importe quel médecin peut être saisi en accès direct (motif : urgence), éventuellement en téléconsultation via Doctolib ou autre.
  • La reprise du travail en présentiel est normalement envisageable 7j après le dernier test PCR positif et 48h au moins après la disparition des symptômes. Consultez votre médecin au moindre doute.
  • Légalement, il n'est pas autorisé de continuer à travailler pendant un arrêt maladie : donc arrêtez vos conneries de prof consciencieux et reposez-vous. Bon, mais on est tous pareil et on pense aux élèves... Si vous souhaitez continuer à travailler, il ne faut donc pas être en arrêt mais mis en distanciation. Et si vous finissez par être trop fatigué(e) alor vous vous ferez arrêter.
  • Vous pouvez utiliser la plateforme Covidome pour organiser votre suivi en ligne. Cette plateforme permet aussi de déposer son résultat de PCR (rubrique "Mon espace" / bouton "Ajouter un document").

Je suis cas contact, que faire ?

Pour mémoire, les cas contact sont généralement reconnus si conversation sans masque pendant 15 minutes (repas partagé par exemple) ou si trois cas dans la classe (3 = critère EdNat, le masque non fourni étant supposé protéger donc on ne bouge pas en deçà de 3). Si vous êtes cas contact :

  • La plateforme de traçage devrait vous rappeler sous 24h si le cas zéro a bien donné votre numéro. Si vous êtes cas contact mais sans nouvelle de la plateforme de traçage (possible vu le raz-de-marée) ou avec des questions en sus, il est possible de les appeler aussi (menu vocal "1"). Ils retrouvent le "cas zéro" dans la base et confirment le lien facilement. La plateforme de traçage envoie ensuite un SMS justifiant du statut et valant prescription pour masques et test PCR.
  • En cas d'exposition ponctuelle, vous devez vous confiner pendant 7j après la dernière exposition potentielle puis vous faire tester (test immédiat en cas de cohabitation avec le cas zéro) de préférence par PCR. Pensez à protéger votre entourage : isolement si possible et gestes barrières. Dans tous les cas suivez bien sûr les prescriptions du médecin ou de la plateforme de traçage.
  • Vous pouvez utiliser la plateforme Covidome pour organiser votre suivi en ligne. Cette plateforme permet aussi de déposer son résultat de PCR j+7 (rubrique "Mon espace" / bouton "Ajouter un document").
  • Si vous êtes cas contact en cohabitation, faites-vous tester sans délai. Si vous êtes négatif, vous partez pour 15 jours d’isolement à chaque cas positif détecté, et des tests tous les 7 jours ; si vous êtes positif vous devenez Covid+ : lire le paragraphe plus haut.
  • Pas besoin d'arrêt maladie ni d'arrêt spécifique pour le cas contact, surtout si vous continuez à travailler en distanciel même aménagé. Il faut vous signaler auprès de la direction de votre établissement et discuter avec eux des modalités d'aménagement. Le SMS peut servir à justifier de votre statut. Sinon la plateforme d'autodéclaration https://declare.ameli.fr/ permet de se déclarer et d'obtenir une déclaration de maintien à domicile ; il y a besoin du numéro de SIRET qui est formé de deux lignes en haut à droite de votre bulletin de paye. Selon les régions, cette déclaration aboutit à un envoi postal sous une semaine ou un envoi numérique sous 24 à 48h d'une attestation de maintien à domicile pour l'employeur si celui-ci l'exige.
  • Si vous ne pouvez pas télétravailler, il faut demander un arrêt spécifique pour ne pas vous voir prélever le jour de carence.
  • Pensez à prendre RDV pour le test PCR dès que possible : beaucoup de laboratoires sont submergés.
  • Le ministère propose ici des schéma de gestion des cas : https://www.education.gouv.fr/suspicion-ou-confirmation-de-cas-covid-19-ce-qu-il-faut-faire-305730

Edit au 10/01/21 :

- Décret n° 2021-13 du 8 janvier 2021 prévoyant l'application de dérogations relatives au bénéfice des indemnités journalières et de l'indemnité complémentaire prévue à l'article L. 1226-1 du code du travail ainsi qu'aux conditions de prise en charge par l'assurance maladie de certains frais de santé afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042895619

- Décret n° 2021-15 du 8 janvier 2021 relatif à la suspension du jour de carence au titre des congés de maladie directement en lien avec la covid-19 accordés aux agents publics et à certains salariés
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042895712

 

→ Il est possible de s'autodéclarer en arrêt maladie devant des symptômes évocateurs ou lorsqu'on est cas contact avéré, sous réserve de contrôles par l'AM et d'un test PCR au plus tard sous 48h. En l'absence de test, l'arrêt maladie est invalidé et les deux jours défalqués ; en cas de test négatif l'arrêt prend fin au jour du test.

→Le jour de carence ne s'applique pas (attention : les rectorats ne sont pas tous armés numériquement pour gérer ce particularisme et retirent tout de même le jour de carence : contester et si besoin saisir le TA - se rapprocher des syndicats).

Explicitations sur France:Info et sur le site de l'assurance maladie - attention, selon les départements les collègues doivent ou non passer par la MGEN qui a délégation de gestion de la CPAM...

Edit au 22/02/21 : selon le variant, la durée de confinement est portée à 10 jours.

 

Connexion

Contacts

  • UPBM
    Lycée "La Martinière"
    Avenue Andréi Sakharov
    69338 LYON Cedex 09

Liens directs


© UPBM 2019-2020
Site motorisé par Joomla! .