Brevet de technicien supérieur agricole
Sciences et technologie des aliments

BTS STA

Quel métier ?

Photo : https://fr.depositphotos.com/stock-photos/brasserie.html

Le technicien supérieur en analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques a pour vocation à occuper les emplois de salarié de niveau III dans les secteurs professionnels suivants : industries des viandes, iindustries laitières, industries céréalières (stockage, meunerie, fabricants d'aliments du bétail…), industries des boissons, industries de fabrication d’aliments pour animaux, industries du poisson, industries des fruits et légumes, industries des corps gras, autres industries alimentaires ; industries cosmétologiques.

Il occupe les fonctions de : Agents d'encadrement des industries de process, Techniciens/techniciennes responsables de fabrication.

Le technicien supérieur en agroalimentaire assure la responsabilité d’un atelier ou d’un secteur de cet atelier de production et/ou de conditionnement de produits alimentaires. Cette responsabilité est le plus souvent confiée après quelques années d’expériences à un niveau hiérarchique inférieur, notamment sur les lignes de production. Le technicien supérieur en agroalimentaire est un technicien qui maîtrise le procédé et le produit. Il planifie et coordonne les différentes phases du process de production en répartissant le travail au sein d'une ou plusieurs équipes dont il a la responsabilité. Il veille au respect des délais, des quantités, de la qualité et des coûts de production. Il s'assure en permanence des résultats produits par l’espace dont il a la responsabilité et de l'application des règles d'hygiène, de sécurité et de respect de l'environnement.

Quelle formation ?

On retrouve 5 blocs d'enseignement :

  • Un bloc d’enseignement professionnel de Biochimie, Microbiologie, Biotechnologies, Génie alimentaire, Génie industriel, Mathématiques, Informatiques et Sciences économiques, sociales et de gestion.
  •  Un bloc d’enseignement de spécialité : produits laitiers, produits céréaliers, viande/produits de la pêche et aliments - processus technologique.
  •  Un bloc d’enseignement général : d’anglais, français, documentation et d'éducation socioculturelle et sport
  •  Un bloc d’enseignement spécifique au lycée et adapté au contexte local.
  •  Un bloc d’enseignement pluridisciplinaire permettant d’avoir des cours contextualisés et s’appuyant sur plusieurs matières.

Matières

Horaire hebdomadaire indicatif

Français

1

Documentation

0.5

Langue Vivante - Anglais

2

Education Socioculturelle

1.5

EPS

1.5

Mathématiques

1.75

Informatique

0.75

Sciences économiques, sociales et de gestion

3.25

Biochimie, Microbiologie et Biotechnologie

4

Génie alimentaire

5

Génie industriel

2.75

Module local

1.5

Pluridisciplinarité

4.5

Quels débouchés ?

BTSA STA PL, https://formezvousautrement.fr/les-formations/btsa-sta-produits-laitiers/

La plupart des élèves choisissent de poursuivre en licence professionnelle.

Ils peuvent aussi intégrer les écoles d’ingénieurs agroalimentaire sur dossier, après concours ou par la voie de l'apprentissage.

Il y a un bon taux d’insertion dans le milieu professionnel dans le domaine alimentaire ou cosméto-pharmaceutique.

Quel profil ?

       Le BTSA STA demande un bon niveau de pratique. Les étudiants doivent aimer manipuler. On retrouve des étudiants venant d’un bac général à orientation scientifique, des bacs technologiques STL ou STAV, des bacs professionnels agricoles LCQ, BIT, TCVA et des bacs professionnels métiers de l'alimentation et métiers du pilotage et de la maintenance d’installations automatisées.

      Le BTSA STA est ouvert à tout type de profil aimant travailler sur des lignes de production peu importe le diplôme de base.

    Le BTSA est accessible en 1an ou en VAE

Image : YooTheme (DR).

Connexion

Contacts

  • UPBM
    Lycée "La Martinière"
    Avenue Andréi Sakharov
    69338 LYON Cedex 09

Liens directs


© UPBM 2019-
Site motorisé par Joomla! .